Aller au contenu
bee right

BeeBonds signe un partenariat solidaire avec l’United Fund for Belgium

BeeBonds UFB Blog Cover 1

BeeBonds a le plaisir d’annoncer la signature d’un partenariat solidaire avec United Fund for Belgium pour contribuer financièrement à lutter contre l’exclusion sociale en Belgique.

« A côté de notre engagement pour la biodiversité et la protection des abeilles (nous offrons une ruche à un apiculteur pour chaque projet financé), l’inclusion sociale est une autre cause qui nous tient à cœur. C’est pourquoi, nous avons signé partenariat avec United Fund for Belgium (UFB) qui collecte des fonds auprès des entreprises pour soutenir des associations qui luttent contre l’exclusion et la pauvreté. Désormais, à chaque nouvel investisseur actif sur notre plateforme de crowdlending, nous reverserons une partie de nos honoraires à UFB », déclare Joël Duysan, CEO de BeeBonds.

« Nous sommes très heureux de compter BeeBonds parmi nos partenaires. Notre point commun est d’agir très concrètement sur notre environnement social et économique, en permettant le financement participatif de projets porteur de sens – via des entrepreneurs pour BeeBonds, et via des associations pour UFB. De notre côté, cela peut, par exemple, être le financement d’une camionnette pour les activités de Pré-Texte, un centre de jour pour adultes avec des déficiences mentales, d’une plaine de jeux pour l’Espoir, un centre d’accueil pour les enfants placés ou d’une infrastructure pour Cré et Arts, un atelier d’art du spectacle pour personnes en situation d’handicap », déclare Catherine Tricot, Executive Director de United Fund for Belgium

En savoir plus sur l'UFB

Depuis 50 ans, United Fund for Belgium joue un rôle important d’intermédiaire de confiance entre ses donateurs, notamment des entreprises internationales présentes en Belgique, et des organisations caritatives belges triées sur le volet. La totalité des fonds collectés est redistribuée exclusivement aux bénéficiaires sélectionnés dont les projets visent à lutter contre l’exclusion et la pauvreté en améliorant l’intégration sociale partout en Belgique. 

UFB est membre de l’Association pour une Éthique dans la Récolte de Fonds (AERF) et de Donorinfo.be. Outre l’étude des dossiers de candidature en amont, les bénéficiaires sont remboursés uniquement sur facture. Chaque paiement est approuvé par deux membres du Conseil d’Administration et les comptes annuels sont audités par un réviseur d’entreprise indépendant pour assurer aux donateurs une parfaite transparence.

Écoutez l’épisode du BeeBonds podcast avec Catherine Tricot, Executive Director de UFB.

TRANSCRIPT

Elisa Brevet
Bonjour Catherine Tricot. Est-ce que vous pouvez en quelques mots vous présenter ?

Catherine Tricot
Je viens plutôt du monde de la communication et particulièrement des médias, plutôt côté commercial pendant de longues années. Après, j’ai été de l’autre côté de la barrière, j’ai travaillé longtemps dans une agence média. Ensuite quelque chose d’extraordinaire, j’ai lancé le mouvement ‘Sprout to be Bruxelles’ qui s’est créé après les attentats de Bruxelles et qui voulait redorer le blason de Bruxelles. Donc c’était un super beau challenge à relever. Après quoi, j’ai travaillé pendant quelques années à la Chambre de Commerce de Bruxelles (BECI). Et puis me voilà à United Fund for Belgium. Je suis très fière et ravie de travailler pour cette belle association car je peux mettre à profit toute mon expérience de communication, de marketing, mon carnet d’adresses aussi, au profit d’une belle et bonne cause.

Elisa Brevet
En quelques mots, UFB c’est quoi ?

Catherine Tricot
United Fund for Belgium, on dit UFB en raccourci, c’est une association qui fut créée en 1962, donc il y a 50 ans, par des entreprises américaines qui se sont installées en Belgique, qui avaient leurs headquarters ici et qui voulaient, comme aux Etats Unis où existe United Way, faire du charity. Donc c’est très anglo-saxon et ils ont créé UFB spécifiquement pour aider les gens les plus démunis et les plus faibles en Belgique et pour améliorer l’intégration sociale en Belgique.

Depuis 50 ans on aide toujours ces personnes dans le besoin. Les projets c’est toujours bien sûr dans le domaine de l’intégration sociale. Ça peut être les handicapés, les enfants en détresse, les sans-abri, les réfugiés, des femmes seules avec des enfants…

On collecte des fonds auprès des entreprises principalement, mais aussi des personnes individuelles, des particuliers. Tous ces fonds sont redistribués à 100 % à ces projets. Je vais donner quelques exemples. Ça peut être des voitures, des camionnettes ou des minibus spécialisés. Ça peut être une amélioration de la structure, ça peut être l’installation d’une nouvelle cuisine ou d’un jardin, ou ça peut être de l’hypnothérapie pour les enfants autistes donc on aide à installer un manège… Ce sont vraiment des projets très concrets qui aident directement les bénéficiaires dans les A.S.B.L. On ne va jamais financer des salaires.

Ce qui est très important, c’est de parler de notre bonne gouvernance, d’une part au niveau des projets que nous soutenons. Quand je dis 100 % des dons vont au financement de ces projets, comment nous finançons ces projets ? Les A.S.B.L nous soumettent un projet, on les analyse et il y a des critères de base qui sont analysés. Si les premiers critères correspondent à ce que nous souhaitons, ce projet est soumis à notre comité d’allocation. Et ça, c’est très, très important. C’est une vingtaine, ce sont une vingtaine de personnes qui sont installées dans toute la Belgique et qui vont visiter les associations et les projets que nous soutenons. Ils vont en discuter avec la direction de ces ASBL pour voir si c’est compliant. C’est soumis au comité d’allocation qui donne son avis favorable et ensuite ce projet est soumis au conseil d’administration qui donne son feu vert. Et donc ensuite nous ne payons que sur facture.

Pourquoi je dis tout ça ? Parce que c’est important que tout ce process, c’est comme un due diligence de chaque projet. Chaque donateur sait que chaque euro qui est donné va à ce projet est bien dépensé pour une bonne cause et pour un beau projet. Et c’est pour cela que depuis 50 ans, on a la confiance de nos donateurs.

Qui sont nos donateurs ? Ce sont, comme je l’ai dit, principalement des entreprises et c’est super important aussi pour leur compliance et leur bonne gouvernance de savoir que quand ils soutiennent une association comme la nôtre, l’argent est bien dépensé.

En 50 ans on connaît beaucoup, beaucoup d’associations, on connaît vraiment le monde associatif en Belgique. Donc je suis très heureuse de ce partenariat parce que c’est pour nous vraiment une nouvelle façon de récolter des fonds. Je pense qu’on s’est trouvé très rapidement, justement grâce à cette bonne gouvernance des deux côtés.

A chaque nouvelle campagne, à chaque nouvel investisseur qui va investir dans BeeBonds, il y a un pourcentage qui va être donné à United Fund for Belgium. Encore une fois, BeeBondsi est sûr que 100 % des dons vont à des projets. On s’est trouvé en excellent partenariat et c’est un win-win pour les deux. Nous sommes ravis aussi pour nos projets de pouvoir avoir ces fonds.

Elisa Brevet
Merci beaucoup Catherine Tricot.

  Participez à notre premier prêt à capital assuré