bee right

L’iBuying à la conquête de l’Europe : pourquoi est-ce une bonne nouvelle pour l’immobilier

iBuying guide BeeBonds

L’iBuying a la cote ! Ce concept américain aussi appelé achat immobilier instantané propose de simplifier et accélérer les transactions immobilières en passant par une plateforme intermédiaire. Rapide et efficace, ce modèle s’impose aux États-Unis et s’exporte à présent en Europe.

Découvrez la campagne Wesold,  leader de l’« iBuying » en Belgique.

Après son ascension foudroyante sur le marché américain, le concept s’attaque au marché européen. Mais comment expliquer le succès de l’iBuying ? Au-delà des progrès technologiques, l’émergence de ce concept en Europe et dans le monde est due à une série de phénomènes imprévisibles et inédits. Souvenez-vous lors de la crise de la Covid et des mesures sanitaires en Belgique, nous avons assisté à une augmentation importante de la demande alors qu’il était devenu très difficile d’organiser des visites et donc de vendre son bien. Comment vendre quand il est quasi impossible d’entrer en contact avec les potentiels acquéreurs ? La solution alternative était toute désignée : l’iBuying

Qu’est-ce que c’est l’iBuying ?

L’iBuying, ou achat immobilier instantané, désigne le service des plateformes – iBuyers –  qui utilisent des outils informatiques performants pour acheter et vendre des biens immobiliers en un temps record. L’objectif de la plateforme est de simplifier le processus de vente pour le propriétaire en se portant acquéreur du bien et de revendre le bien par la suite.

Le processus de vente sur une plateforme d’iBuying

Concrètement, voici comment fonctionne l’iBuying : 

  1. Le propriétaire définit ses termes de ventes et propose son bien à l’iBuyer ;
  2. Celui-ci étudie la demande, analyse et estime la valeur du bien à l’aide d’algorithmes sophistiqués et d’une unique visite (pouvant être virtuelle) ; 
  3. La plateforme remet une offre légèrement inférieure au prix du marché, certes, mais en seulement quelques jours !  La plupart des plateformes assurent en effet qu’une offre est envoyée dans les 48h ! C’est bien là que réside le grand avantage de cette technologie, la vente « traditionnelle » s’étalant habituellement sur plusieurs mois. L’offre est simple, claire et précise et n’inclut aucune condition additionnelle. Une fois l’offre formulée, l’iBuyer ne reviendra plus dessus ;
  4. Lorsque le contrat est signé, la transaction est rapidement effectuée et les documents sont envoyés chez le notaire ; 
  5. Ensuite, l’iBuyer revend le bien via sa plateforme.

Les avantages de l’iBuying

Un processus de vente simple et facile

L’avantage le plus évident de l’iBuying pour le propriétaire d’un bien est la déconcertante facilité avec laquelle l’on peut vendre son bien. Pour les propriétaires souhaitant vendre un bien immobilier, le recours à l’iBuying permet d’éviter tout  stress lié à la vente et d’éviter le processus potentiellement long et fastidieux de recherche d’un acquéreur fiable et solvable.  L’iBuyer vous simplifie la vie en vous faisant une offre qui correspond autant que possible à votre demande, bien que l’offre soit légèrement inférieure au prix du marché, la rapidité et la simplicité de l’opération l’emportent sans doute sur le manque à gagner.

Au niveau administratif, les iBuyers sont également des professionnels qui connaissent très bien leur métier. Ils garantissent une transaction rapide en s’assurant qu’aucune erreur ne ralentit l’opération. Les documents sont générés rapidement et vérifiés à chaque étape.

Le temps, c’est de l’argent

Le temps est une denrée précieuse, et les iBuyers l’ont bien compris. C’est d’autant plus vrai quand les circonstances qui amènent à la vente d’un bien sont difficiles. Nombreux sont les propriétaires qui sont forcés de vendre leur bien le plus rapidement possible pour raisons personnelles (divorce, décès, mutation à l’étranger, et bien d’autres…) ou économiques. 

Pressés par le temps, ils sont souvent contraints de prendre un prêt, dit crédit-pont , en attendant de pouvoir disposer du produit de la vente. La première chose qu’ils doivent accomplir ensuite est de rembourser le prêt et les intérêts qui s’additionnent jour après jour. Raison de plus, encore une fois, pour vendre le plus rapidement possible. Sans compter que le crédit-pont est loin d’être accessible à tous, il exclut notamment les personnes dès leur pension.

Mise en conformité et entretien inclus

Ce sont les petits plus qui font le tout. Pour mettre son bien en vente, il est parfois, pour ne pas dire souvent, nécessaire d’effectuer une série de travaux et réparations. Ceci constitue à nouveau une dépense en temps et en argent dont le propriétaire se passerait volontiers quand son objectif n’est justement pas de retaper un bâtiment pour le revendre par la suite.

Ce problème est résolu avec l’iBuying puisque la plupart des iBuyers s’occupent en effet de l’entretien et de la mise en conformité du bien sans demander de supplément. La raison est bien simple, ils ont déjà pris en compte l’état du bien dans le calcul de la valeur du bien et dans la formulation de l’offre.

La sécurité pour les acheteurs

Quel est l’intérêt de l’iBuying pour les acheteurs ?  La démarche est extrêmement rapide et efficace. La plateforme garantit la qualité du bien, de quoi rassurer les plus frileux aux nouvelles technologies. En effet, ces plateformes génèrent  un grand volume de transactions qui leur permettent de  réaliser des économies d’échelle. Il est donc primordial pour d’entretenir une image de marque impeccable, il en va de leur crédibilité. Bien souvent l’iBuyer travaille  avec les agences immobilières locales et des experts locaux pour affiner leurs analyses et leurs estimations.

Les limites de l’iBuying

Quels sont donc les inconvénients de ce concept novateur ? Et bien, qui dit “technologie” dit “limite technique”. L’iBuying repose en général sur des algorithmes et des visites virtuelles. Or dans la pratique, il n’est pas toujours possible d’utiliser ce système en dehors des grandes villes. Les prix obtenus grâce aux algorithmes pourraient par exemple ne pas correspondre aux prix  du marché local quand celui-ci est très spécifique, et les visites virtuelles nécessitent une connexion internet de haute qualité.

Qui sont les iBuyers ?

Le concept d’iBuying a émergé aux États-Unis en 2014 avec Opendoor. Cette startup (désormais cotée en bourse) a connu un succès fulgurant, elle possède aujourd’hui une part significative du marché immobilier américain et concurrence les plus grands, dont le gigantesque Zillow. Le célèbre site de référencement immobilier a très vite reconnu la force du concept d’iBuying et elle est elle-même entrée dans la danse en 2018. C’est une véritable révolution sur le marché américain. D’ailleurs, les experts estiment qu’aux Etats-Unis, 60% des ventes de biens immobiliers se feront sur des plateformes d’iBuying en 2025. D’autres iBuyers ont vu le jour depuis lors, retenons Knock et Offerpad.)

En Europe aussi plusieurs entreprises ont adopté l’iBuying, mentionnons Homeloop (France), Kodit (Finlande), Casavo (Italie) qui se partagent la plupart des marchés nationaux européens. 

Quant à la Belgique, un iBuyer du nom de Wesold a vu le jour en 2020 et se développe sur un marché pourtant encore fort conservateur. Ses débuts sont impressionnants. Forte d’une longue expérience dans l’immobilier, l’équipe qui porte le développement a lancé une campagne de crowdlending sur BeeBonds avec pour objectif de lever jusqu’à 1 million d’euros au terme de la campagne de financement.

Conclusion : L’iBuying est une révolution dans le monde immobilier

Le concept d’achat immobilier instantanné se développe sans concurrencer directement les agences immobilières, mais en ajoutant une pièce manquante au puzzle complexe du processus de vente de bien immobilier. Après avoir fait ses preuves et conquis les États-Unis, l’iBuying entre sur le marché européen avec force. Bousculant un vieux modèle, ce concept s’étend rapidement et s’installe durablement. 

Dans un monde de plus en plus digitalisé et plus rapide que jamais, l’iBuying apporte de la simplicité et de la sécurité. Ce concept surprendra peut-être les acteurs les plus conservateurs du secteur immobilier. Cependant, l’iBuying constitue bel et bien une solution intéressante pour de nombreux propriétaires qui souhaitent vendre leur bien le plus vite possible sans prendre de risque.

En résumé

Avantages et inconvénients de l’iBuying :

+ Garantie de la solvabilité et de la fiabilité de l’acheteur 

+ Une seule visite (le cas échéant virtuelle)

+ Évite le recours à un prêt relais 

+ Une offre claire formulée dans les 48h et la garantie que plateforme ne va pas se rétracter

+ La vente est finalisée rapidement

– Une offre légèrement inférieure au prix du marché

– Ne fonctionne pas toujours hors des grandes villes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *